• Dimanche
    Cultes à 9:00 et 11:00
    Cultes des enfants à 9:00 et 11:00
    Mardi
    Réunion de prière à 19h30
  •  
     
     
    Adresse : 12 rue des Beaux soleils, 95520 Osny
  •  
     
     
    La Citadelle, votre église évangélique de Cergy Pontoise, vous souhaite la bienvenue !

 Réunion de prière du 28 mai 2024

 

Le message sera retransmis en direct sur YouTube dimanche à partir de 09h30 et mardi à 20h00 (cliquez sur l'image ou ici).


Deux cultes en présentiel tous les dimanches  : 09h et 11h

Deux cultes pour les enfants sur les memes horaires

Réunion de prière et partage biblique tous les mardis : 19h30


Donnez-nous de vos nouvelles à l'adresse contact@monegliseacergy.com

 

 

La Citadelle votre église évangélique de Cergy Pontoise 12 rue des beaux soleils 95520 Osny vous souhaite la bienvenue !

Boubacar Doumbia

Veillons sur nos pensées

podcast icon

  

Notre Pasteur, Boubacar Doumbia, nous invite ce matin à aborder un nouvel aspect de la marche avec Dieu

, que nous retrouvons dans deux textes de référence dans Esaie 55:6-9 et 1 Corinthiens 2:9-16.

Esaïe 55 :6-9 : « Cherchez l'Eternel pendant qu'il se trouve; Invoquez-le, tandis qu'il est près. Que le méchant abandonne sa voie, Et l'homme d'iniquité ses pensées; Qu'il retourne à l'Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l'Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées. »

1 Corinthiens 2:16 : « Car qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l'instruire? Or nous, nous avons la pensée de Christ. »

Ce qui fait la différence dans notre marche avec Dieu, et qui nous permet de vivre dans la victoire, c'est qu'il faut apprendre à veiller sur nos pensées. En effet, nos actions et nos attitudes sont modelées par nos pensées.

Le combat spirituel

C'est au niveau de nos pensées que se situe le combat spirituel. Satan le sait très bien, et c'est pour cela qu'il nous attaque sur ce terrain. En effet, dès l'origine, Satan avait insufflé des mauvaises pensées à Adam et Ève, les conduisant jusqu'à leur chute. Un autre exemple est celui de Job, l'homme intègre devant Dieu, qui au milieu de ses épreuves et soumis aux discours mal avisés de ses amis, Job, en voulant se défendre est rentré dans un raisonnement qui n'était pas le sien. Mais quand l'Eternel l'a confronté, Job a dû confesser : « Je reconnais que tu peux tout, Et que rien ne s'oppose à tes pensées. Quel est celui qui a la folie d'obscurcir mes desseins ? -Oui, j'ai parlé, sans les comprendre, De merveilles qui me dépassent et que je ne conçois pas. » (Job 42:1-3).

Veillons à ne pas nous laisser influencer par les paroles des autres qui ne sont souvent pas conformes à la volonté de Dieu. Nos pensées sont le siège de ce qui va motiver nos actions. Ainsi, il ne faut plus se laisser conduire par nos propres pensées mais par celles de Christ.

Nos défaites viennent souvent parce que nous avons laissé nos pensées prendre toute la place et non celles de Dieu. Exemple des disciples tristes sur la route d'Emmaüs, après le sacrifice de Jésus sur la croix (lire Luc 24 :13-35). Ainsi, toute pensée qui ôte la joie et la paix doit être combattue, car elle ne fait pas partie du dessein de Dieu. L'épreuve est permise par Dieu pour que nous en triomphions par la foi. A ces disciples tristes, Jésus leur dit qu'il fallait que le Christ souffre toutes ces choses pour entrer dans Sa gloire. La mort sur la croix n'était pas un échec, mais au contraire une victoire !

Le chrétien a ce privilège extraordinaire sur les autres: il a reçu la pensée de l'Eternel. Nous devons jour après jour être ceux qui reçoivent la pensée de Dieu dans chaque situation. Dieu révèle ses pensées à Ses amis.

Veiller aux fausses interprétations

Le peuple de Dieu, s'il ne veille, peut se laisser corrompre dans ses pensées. Dans les temps de la fin, les chrétiens risquent de se laisser séduire. Par exemple, suivre des mauvaises interprétations de la Bible :

Certains utilisent le prétexte du verset qui dit que là où le péché a abondé, la grâce a surabondé pour se livrer au péché, oubliant que l'Évangile de la grâce, mène à l'Évangile de la sanctification, sans laquelle nul ne verra le Seigneur (Hébreux 12:14)

D'autres dévoient l'Évangile, qui nient que le chrétien puisse passer par la souffrance, alors que l'Écriture et l'histoire de l'Église des apôtres prouvent le contraire.

Enfin d'autres prêchent "l'Évangile de la prospérité", oubliant que le Seigneur nous a enseigné le contentement.

Comment veiller sur nos pensées ?

Nous savons donc que nous avons besoin de veiller sur nous-mêmes afin de ne pas nous écarter de la pensée du Seigneur. Nous avons un moyen pour savoir si nous nous écartons d'elle: confronter nos pensées à la Parole de Dieu, car nous sommes tous influençables, comme ce fut le cas de Job et des deux disciples sur la route d'Emmaüs. De plus, le Saint-Esprit peut nous accompagner pour nous donner les pensées du Christ, et pour cela nous devons cultiver notre intimité avec lui.

Nous pouvons prendre exemple sur l'apôtre Paul qui, prisonnier, témoignait qu'il avait la pensée du Christ quand il écrivait : Philippiens 4 :6-8 « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus Christ. Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées. »

Armons-nous donc de la même pensée de Dieu. Tant que nous sommes sur terre, la souffrance fait partie de ce monde. 1 Pierre 4:1-2 : « Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair. »

Notes de Maud

 

Carte d'accès