Il n'est pas trop tard

David Mastriforti Il n'est pas encore trop tard

Icon headphones

      

Icon video

  

Nous sommes admiratifs devant ces femmes et ces hommes, pompiers, policiers, soignants qui veillent sur notre sécurité et peuvent être appelés à tout moment sur des lieux de danger. Il leur faut se tenir prêts à intervenir en un clin d'œil. Le retour du Seigneur Jésus doit

tenir les chrétiens dans ce même état d'alerte. C'est ce que nous explique Jésus avec la parabole des 10 jeunes filles de Matthieu 25

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles ; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria : Voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure.

Contexte culturel de la parabole

Cette parabole fait référence à la coutume selon laquelle ces vierges (nos demoiselles d'honneur) pendant la célébration du mariage accompagnaient la mariée et à la tombée du jour accueillaient l'époux en se portant à sa rencontre avec des lampes à huiles alumées. Dans ce cas, pour une raison inconnue, l'époux a tardé ; cinq jeunes filles avaient prévu de l'huile en réserve, les autres non. Sans verser dans des interprétations symboliques acrobatiques, il faut distinguer l'intention de Jésus, dans un contexte de prédication sur la fin des temps, qui est d'appeler à la vigilance. Et nous aussi, nous sommes avertis de nous tenir prêts.

Prêts à l'engagement

Dans cet engagement, pas de demie mesure : on est prêt ou on ne l'est pas. Notre fidélité s'exerce même dans les petites choses " Celui qui est fidèle dans les petites choses, je lui en confierai des plus grandes " (Luc 16.10).

Cet engagement se fait dans la durée avec persévérance : "celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé " (Matt 24.13)

Prêts, mais dans l'équilibre

Même au vu des mœurs orientales de l'époque, ce retard de l'époux est surprenant. Jésus a annoncé son retour mais beaucoup n'attendront plus quand il viendra. Deux attitudes opposées se font voir :

  • vivre au jour le jourVivre au jour le jour et ne jamais être présents à notre présent.
  • Ou penser que ce retour est tellement loin qu’il ne concerne pas leur présent.

Les uns se sont jamais voulu être présent dans le monde, les autres s'y sont lourdement installés.  L'équilibre consiste à vivre dans l'attente et l'espérance à son retour mais en même temps vivre pleinement chaque jour qui nous sont données. Continuons à faire des projets, des études, à viser des objectifs, à travailler fidèlement, menons une vie de piété, d’amour et de justice selon qu'il est écrit : " Mais vous, bien-aimés, édifiez-vous vous-mêmes sur votre très sainte foi, priez par le Saint-Esprit, maintenez-vous dans l'amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle. " (Jude 21) et " C'est pourquoi, bien-aimés, dans l’attente, de dissolution de la terre et des cieux et de nouveaux cieux et une nouvelle terre où la justice habitera efforcez-vous d'être trouvés par lui sans tache et sans défaut dans la paix. " (1Pi 3:14)

"Que le Seigneur fasse abonder et déborder votre amour les uns pour les autres et envers tous les hommes, à l'exemple de celui que nous avons pour vous; qu'il affermisse vos cœurs pour qu'ils soient sans reproche dans la sainteté devant Dieu notre Père, à l'avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints! "(1 Thessaloniciens 3:12-13)

Dieu prépare son église pour l’heure de la noce. Il veut la faire paraître " sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et sans défaut. " (Éphésiens 5:27)

Prêts à l'évangélisation

Dans la parabole rettentit un cri dans la nuit "L’époux arrive ". C'est le cri de notre départ pour la gloire. " Comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme " (Matt 24.27 cf 1Thess 4.16, 1Co 15.52).

Faisons retentir un autre cri : celui de la bonne nouvelle. "Cette bonne nouvelle du Royaume sera prêchée dans le monde entier pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin" (Matthieu 24.14).

Les circonstances politiques du monde font maintenant que des foules immenses de pays où l'évangile n'a pas droit de cité viennent se réfurgier dans notre pays, c'est une occasion unique de leur apporter le message que Jésus revient bientôt et le texte de l'apocalypse prend une accuité plus précise.

"Voici une grande foule que nul ne pouvait compter, de toute nation, de toutes tribus, de tous peuples et de toutes langues. Ils se tenaient devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de robes blanches, et des palmes à la main. Et ils criaient d’une voix forte : Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’Agneau… Et j’entendis comme la voix d’une foule nombreuse, comme la voix de grandes eaux, et comme la voix de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, a établi son règne. Réjouissons-nous, soyons dans l’allégresse et donnons-lui gloire, car les noces de l’Agneau sont venues, et son épouse s’est préparée. Il lui a été donné de se vêtir de fin lin, éclatant et pur. Le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. L’ange me dit : Écris : Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l’Agneau ! Puis il me dit : Ce sont les paroles véritables de Dieu. " (Apocalypse 5:9-10, 7:9, 19:6-9)

"L’Esprit et l’épouse disent : Viens ! Que celui qui entend, dise : Viens ! Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. Amen ! Viens, Seigneur Jésus !" (Apocalypse 22:17,20)

Suis-je prêt ?

  • Suis-je fidèlement engagé ?
  • Suis-je fermement équilibré?
  • Suis-je fervent dans l’évangélisation ?