Le temps et les circonstances

Boubacar Doumbia

 

« J’ai encore vu sous le soleil que la course n’appartient pas aux rapides, ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents, ni la faveur à ceux qui savent, car tous sont à la merci des temps et des circonstances. » Ecclésiaste : 9 : 11. C’est le passage  du Livre du Sage que nous prendrons ce matin pour notre exhortation.

 L’Eternel, dans sa magnificence, a révélé à ses enfants son plan rédempteur afin, qu’en Lui, ils  puissent vivre et le servir avec joie, en tous temps et en toutes circonstances sans jamais perdre espoir. Pour ceux qui ne connaissent pas Dieu, la Bible confirme que leur succès, leur victoire, leur richesse, leur gloire dépendent uniquement des temps et des circonstances.

L’Ecclésiaste a observé les hommes et la nature humaine et a constaté, qu’un jour,  un homme peut être élevé, riche, célèbre et le lendemain conspué, sans le sou et abandonné de tous ! Pour un homme sans espérance, sans Dieu, tout dépend des temps et des circonstances.  L’homme de foi, celui qui est entré dans l’alliance éternelle de Dieu, sait que sa vie ici-bas, son succès, sa victoire et son secours viennent du Tout-Puissant. Uniquement de ce Père d’amour qui ne change pas. Mais Dieu désire que nous réalisions que ce n’est pas parce que nous sommes ses enfants que les temps et les circonstances nous seront toujours favorables. Malgré tout, notre amour, notre fidélité et notre zèle pour Lui doivent rester les mêmes.

Le chrétien et son argent 1/2

 Cette prédication aborde un sujet délicat. Entre les extrêmes de ne jamais le traiter de peur d'effaroucher des sensibilités ou de se faire trop pressant, il y a un chemin étroit qui mène à une source de bénédictions pour le peuple de Dieu.

Lâcher prise

Alexandre   Nous sommes souvent étonnés des nombreux miracles qui se produisent en Afrique, lorsque nous lisons les comptes rendus des campagnes d’évangélisation de Reinhard Bonnke. Nous avons tous entendu parler, ou vu le DVD, du jeune pasteur nigérian, Daniel Ekechukwu, dont la mort était constatée par un acte de décès depuis 48 heures, et qui est revenu à la vie tellement la présence de Dieu était forte. La question immédiate que nous nous posons : pourquoi en Afrique et non pas en France ? La réponse est claire et toute simple : lorsque nous possédons peu, que nous avons peu à perdre - et c’est le cas de nos frères africains – nous lâchons plus facilement et spontanément prise pour laisser Dieu agir dans nos vies. Lorsque nous nous trouvons dans le plus complet dénuement, nous n’avons qu’une solution : tout remettre entre les mains de Dieu et lui faire totalement confiance.

Étude sur l'apocalypse 3/3

Continuons ce matin l’étude commencée du Livre de la Révélation. Dans ce livre où Jean nous révèle ce qui doit arriver bientôt, Jésus est présenté comme le Christ glorifié, debout, ceinture sur la poitrine, prêt à l’action au milieu de son Eglise, différent de celui décrit par Marc 16 : 19 où il est assis à la droite de Dieu. L’Eglise de Christ doit être donc debout, prête à recevoir les conseils et les exhortations de celui qui dit « Je connais ».

Boubacar Doumbia

La vie chrétienne normale 6/6

Le brisement

L’un des aspects de la vie chrétienne « normale » que nous allons évoquer aujourd’hui n’est certes pas l’un des plus agréables mais il est fondamental et incontournable puisqu’il s’agit du brisement. En effet, nous devons savoir que la souffrance fait partie de la vie du disciple de Christ et il est nécessaire d’intégrer cette vérité afin de mieux vivre les réalités auxquelles nous sommes confrontés. Nous baserons notre étude sur Esaïe 53 : 3 – 5 et verset 10.

La vie chrétienne normale 5/6

Lisons Hébreux 10 : 35-39, où nous découvrons l’un des aspects de la vie chrétienne normale qui est la persévérance. Pour avancer dans notre vie d’enfant de Dieu, notre nouvelle vie en Christ, nous avons tous besoin de persévérance. Si la patience est un fruit de l’Esprit qui s’acquiert au fur et à mesure de notre maturité chrétienne, la persévérance est dynamique. C’est une détermination opiniâtre à continuer de faire ce que nous devons faire malgré les oppositions rencontrées. Nous devons persévérer dans notre appel, notre service, notre témoignage, à être le sel et la lumière du monde….malgré toutes les difficultés de la vie.