Boubacar Doumbia

La vie chrétienne normale 6/6

Le brisement

L’un des aspects de la vie chrétienne « normale » que nous allons évoquer aujourd’hui n’est certes pas l’un des plus agréables mais il est fondamental et incontournable puisqu’il s’agit du brisement. En effet, nous devons savoir que la souffrance fait partie de la vie du disciple de Christ et il est nécessaire d’intégrer cette vérité afin de mieux vivre les réalités auxquelles nous sommes confrontés. Nous baserons notre étude sur Esaïe 53 : 3 – 5 et verset 10.

La vie chrétienne normale 5/6

Lisons Hébreux 10 : 35-39, où nous découvrons l’un des aspects de la vie chrétienne normale qui est la persévérance. Pour avancer dans notre vie d’enfant de Dieu, notre nouvelle vie en Christ, nous avons tous besoin de persévérance. Si la patience est un fruit de l’Esprit qui s’acquiert au fur et à mesure de notre maturité chrétienne, la persévérance est dynamique. C’est une détermination opiniâtre à continuer de faire ce que nous devons faire malgré les oppositions rencontrées. Nous devons persévérer dans notre appel, notre service, notre témoignage, à être le sel et la lumière du monde….malgré toutes les difficultés de la vie.

La vie chrétienne normale 4/6

L'appel souverain de Christ

Continuons ce matin le 4ème volet de notre étude sur la vie chrétienne normale en lisant Marc 3 :13 – 19. Le choix et la nomination des apôtres n’ont pas été faits par hasard mais pour notre enseignement, soyons donc sensibles à ce passage qui nous instruit sur la vie chrétienne et ce que nous devons faire pour vivre selon la volonté de notre Père. Dès l’instant où nous avons répondu à l’appel souverain du Seigneur, nous sommes entrés dans le salut. Par obéissance, nous avons ensuite pris le baptême, nous sommes devenus disciples de Christ, enfants de Dieu, et toute notre vie doit être vécue en fonction de cet appel.

La vie Chrétienne normale 3/6

L'appel

Nous avons défini précédemment la vie chrétienne normale comme la part qui revient à l’être humain dans son engagement à la suite du Maître. Pour ‘normale’ qu’elle soit, cette vie est pleine et bien loin de tout cliché. Ce n’est pas une vie sans souffrances mais ce n’est pas une vie constamment dans la souffrance.

Marc 3 :13 nous relate l’appel des 12 disciples. La réalité de notre expérience doit suivre ce fondement. La vie chrétienne normale est la vie du disciple de Jésus par Jésus, comme Jésus et pour Jésus ; la vie de quelqu’un qui a compris qu’il a un Maitre à suivre.

La vie chrétienne normale 2/6

Nous continuons ce matin notre étude sur la vie chrétienne normale, qui est la meilleure des vies puisque c’est celle que Dieu nous a donné. Oui, les chrétiens sont les gens les plus heureux de la terre car ils vivent en harmonie avec leur Créateur. Nous avons étudié, la semaine dernière, que ce qui fait l’authenticité de cette vie est notre cœur, non pas l’organe mais l’être intérieur, le siège de nos émotions, nos pensées et nos actions. La Parole de Dieu nous invite donc à veiller sur l’état de ce cœur car 3 Jean 2 nous dit que nous devons prospérer à tous égards aussi bien physiquement que spirituellement.

La vie chrétienne normale 1/6

L'important, c'est le cœur !

Nous commençons aujourd’hui une nouvelle série d’enseignements sur la vie chrétienne normale pour devenir des instruments entre les mains du Saint-Esprit de Dieu, vivre sa plénitude et servir notre Seigneur le plus efficacement possible. Lisons Proverbes 4 : 20-23, de préférence dans la version Semeur, où la sagesse de Salomon nous exhorte à veiller sur l'état de notre cœur. Nous comprendrons ainsi mieux son importance, car de lui viennent les sources de la vie.